A tous nos amis de la lutte de libération kurde, à tous les antifascistes, socialistes, féministes, anarchistes, communistes, écologistes et tout ceux qui se battent pour une vie et un monde meilleurs. Aux médias et à l’opinion publique :

Depuis le 14 avril, la Turquie a une fois de plus intensifié ses attaques transfrontalières contre les territoires libérées des Medya Defence Zones au Kurdisan du Sud (nord de l’Irak), marquant le début d’une nouvelle offensive. Le 17 avril, le régime d’Erdogan et de l’AKP a annoncé la nouvelle offensive nommée « Claw Lock ». Les troupes au sol tuques et les forces spéciales ont depuis essayé encore avec toute leur force de prendre pied dans la région de Zap, d’Avaşîn et Metîna. Avec un soutien aérien important, comprenant de la surveillance aérienne, des bombardements, des avions de combats, des drones armés, des attaques d’hélicoptères et des bombardements d’artillerie lourde, les troupes turques essaient de tomber dans la région, soit en étant larguées au sol par des hélicoptères, soit en essayant d’avancer sur le terrain à partir des stations militaires frontalières et des régions tenues par le PDK, qui collabore ouvertement avec les envahisseurs et les occupants turcs. D’après les nouvelles du terrain et les déclarations faites par les Forces de Défense du Peuple (HPG), ces dernières jours de violents affrontements ont éclatés spécialement dans la région de Zap et Avaşîn et les combats continuent actuellement. Dans le même temps, les attaques sur les lignes de front de Til-Temir, Ayn Îsa et Zirgan au Rojava se sont intensifiées, DAECH a déclaré une nouvelle offensive sur le point de débuter et l’armée irakienne a attaqué plusieurs points de contrôle des YBŞ dans la région de Şengal.

Cette nouvelle opération par l’état fasciste turc et leurs collaborateurs contre le mouvement de libération kurde doit être comprise dans un concept plus large et comme la continuité de la guerre de ces dernières années dans l’ensemble de la région. Ce n’est pas déconnectée de la lutte du Rojava, mais profondément lié avec. La guerre contre la lutte de libération est aussi directement approuvée et soutenue par l’OTAN et les États-Unis et il est évident qu’ils veulent obtenir des résultats aussi longtemps que le monde n’écoute pas et porte toute son attention sur l’Ukraine. L’année dernière, l’armée turque a utilisé excessivement des armes chimiques contre la guérilla qui résiste. Nous devons considérer qu’ils ne vont pas stopper mais intensifier l’usage d’armes chimiques dans les Medya Defense Zones contre la guérilla.

Depuis le début de l’année, les préparatifs de la Turquie pour essayé d’éliminer « définitivement » la résistance en 2022 sont en cours : ensemble avec DAECH ils ont commencé en janvier une tentative d’ampleur de libérer des milliers de combattants de DAECH de la prison de Hesekê et ont encouragé cela afin que le Rojava (Syrie du Nord-Est) sombre dans le chaos. Cela a conduit à d’important combats au sud de Hesekê durant plus d’une semaine, ils ont intensifié leurs attaques avec des drones armés sur Şengal et le Rojava, ils ont ont consolidé leur coopération avec le PDK et en partie avec le gouvernement irakien pour construire un mur frontalier entre Şengal et le Rojava, afin d’encercler et isoler les régions en luttes, de couper leurs connexions entre elles et pour participer directement aux opérations prévues. Leur objectif est évident : ils veulent détruire et liquider tout personne qui s’affirme en ayant un libre arbitre et pour ce faire ils visent le cœur de la résistance, la guérilla.

Pour défendre Şengal et le peuple yézidi, pour défendre le Rojava et la révolution, pour défendre l’espoir d’un futur meilleur et pour briser le fascisme nous devons prendre position maintenant ! Nous vous demandons de descendre dans la rue et de confronter le fascisme turc, leurs institutions et leurs soutiens dans la région. Organisez-vous and soyez créatifs en montant votre solidarité avec la résistance antifasciste au Kurdistan !

Battons le fascisme turc et construisons le front international antifasciste !

Regroupons-nous et unissons-nous dans la lutte !

#RiseUP4Rojava – Coordination,

20.04.202