6ème anniversaire de la libération de Kobanê

– Kobanê et Rojava ne sont pas tombées à l’époque ; elles ne tomberont pas non plus maintenant, ni à l’avenir ! –

Le 26 janvier 2015 est une date que les habitant-es de Kobanê, du Rojava, de la région et même du monde entier n’oublieront jamais. En ce jour, Kobanê a marqué à jamais notre paysage révolutionnaire commun. Elle est devenue le symbole de notre résistance commune, de notre lutte commune et de notre victoire commune contre le fascisme et d’une alternative, par les femmes-libérées, démocratiquement radicale et d’une vie écologique , à défendre en permanence au milieu du chaos, de la guerre et de la destruction, que provoquent la modernité capitaliste et le système d’État-nation en crise.

Il y a 6 ans, après 134 jours de lutte acharnée et avec le sacrifice héroïque de nos martyrs, l’État Islamique a été vaincu à Kobanê. À partir du 15 septembre 2014, les bandes meurtrières et fascistes de l’État Islamique ont marché des quatre côtés sur la ville de Kobanê afin d’étendre leur califat autoproclamé, qui a été soutenu par l’État fasciste Turc depuis le début. Cependant, la résistance héroïque et la lutte commune des milliers de combattant-es des unités de protection des femmes et du peuple, YPJ et YPG, de la population de Kobanê, des diverses résistances dans toutes les régions du Kurdistan, comme les boucliers humains à la frontière de Bakur (Nord-Kurdistan), et des millions de personnes dans le monde, toutes rassemblées au-delà des frontières, ont conduit à notre victoire commune dans la défense de la révolution du Rojava/Syrie du Nord-Est.

En particulier à une époque où l’exploitation capitaliste, le contrôle de l’État et l’oppression ne cessent de s’intensifier, et surtout pendant la pandémie mondiale, les peuples du Rojava/Syrie du Nord-Est apportent des réponses très pratiques aux grandes questions de notre temps, et nos victoires communes nous ont donné de l’espoir partout dans le monde.

Cependant, la guerre et le chaos sont alimentés quotidiennement, et les ennemis fascistes, capitalistes et impérialistes de cette révolution mettent en danger et attaquent sans relâche les victoires et les espoirs communs. Depuis 2016, l’État fasciste Turc, sous la direction du dictateur Erdogan et avec ses alliés Islamistes, a envahi à plusieurs reprises les zones libérées du Rojava/Syrie du Nord-Est et occupe actuellement de grandes parties d’Afrin à Serêkaniyê. La guerre quotidienne et les attaques génocidaires continues dans et contre toutes les parties du Rojava, comme dans la région d’Afrin, à Ain Issa, à Kobanê, à Til Temir, ainsi que dans d’autres régions au-delà du Rojava, où les gens travaillent à la construction d’une vie libre et autonome, montrent clairement que l’État fasciste Turc – en ravivant aussi constamment ses gangs Islamistes – n’a pas l’intention de s’arrêter, mais vise à anéantir totalement nos victoires communes, notre espoir de liberté, notre révolution.

Les puissances impérialistes, de l’OTAN à la Fédération de Russie, main dans la main avec des institutions financières et des multinationales, non seulement restent silencieuses, mais légitiment également le fascisme Turc par leur soutien politique, économique, diplomatique et militaire au régime d’Ankara, en profitant des massacres et des attaques contre le peuple et la révolution au Rojava et dans l’ensemble du Kurdistan.

Les peuples du Rojava et du Kurdistan font preuve d’une résistance héroïque permanente à ces attaques continues, défendant et continuant à construire notre révolution commune. Le soutien mondial au fascisme Turc doit être continuellement combattu au niveau international également, et notre politique d’opposition doit également s’intensifier pour devenir une résistance politique permanente en tant qu’antifascistes déterminé-es à défendre notre révolution.

C’est pourquoi, en continuant à nous mobiliser, à nous organiser et à agir (sous forme de blocage, d’occupation, de perturbation), nous continuons à faire de nouveaux pas vers la destruction du fascisme Turc une fois pour toutes. Et en continuant à construire les structures que le Rojava nous a montrées pratiquement, malgré toutes les difficultés venant de toutes les directions, nous défendons les victoires durement gagnées comme cela avait été fait il y a 6 ans dans la bataille de Kobanê. En continuant à faire nôtre cette révolution et en poursuivant la lutte, beaucoup de choses ont déjà été gagnées depuis la bataille de Kobanê, et beaucoup d’autres le seront en poursuivant ce chemin ensemble !

Kobanê et Rojava ne sont pas tombés à l’époque ; elles ne tomberont pas non plus maintenant, ni dans le futur !

La révolution au Proche-Orient sera gagnée – le fascisme sera écrasé.

Vive la solidarité internationale !

#RiseUp4Rojava

#SmashTurkishFascism

#RiseUpAgainstFascism

#BijiBerxwedanaKobane

Campagne RiseUp4Rojava,

26 janvier 2021